QSqlTableModel en action

Pour un programmeur qui démarrait sa vie avec PHP et les technologies Web, QSqlTableModel est une magnifique classe pour l'interaction avec les tables d'une base de données. Elle est très facile d'usage pour insérer, supprimer ou actualiser une entrée.

Commentez Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

Les deux auteurs

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. L'article original

Le Qt Developer Network est un réseau de développeurs utilisant Qt afin de partager leur savoir sur ce framework. Vous pouvez le consulter en anglais.

Nokia, Qt, Qt Quarterly et leurs logos sont des marques déposées de Nokia Corporation en Finlande et/ou dans les autres pays. Les autres marques déposées sont détenues par leurs propriétaires respectifs.

Cet article est la traduction de QSqlTableModel in action.

II. Une histoire de pointeur

Par habitude dans tous mes projets, je crée un pointeur de fonction (ou peu importe le nom que ça a) :

 
Sélectionnez
QSqlTableModel* lessons::lessonsTable()
{
  QSqlTableModel *model = new QSqlTableModel;
  model->setTable("lessons");
  model->setEditStrategy(QSqlTableModel::OnFieldChange);
  model->select();
  model->setHeaderData(0, Qt::Horizontal, "ID");
  model->setHeaderData(1, Qt::Horizontal, "Name");
  model->setHeaderData(2, Qt::Horizontal, "Teacher");
  return model;
}

Ce code est tiré d'un de mes projets qui a gagné la médaille d'argent dans un concours international d'informatique. D'ailleurs, regardons le code. Dans la deuxième ligne :

 
Sélectionnez
model->setTable("lessons");

Nous avons une fonction appelée setTable. La documentation officielle dit ceci à son propos :

Définit à tableName la table de la base de données sur laquelle le modèle opère. Ne sélectionne pas de données depuis la table, mais rapporte son information de champ.

J'adore la documentation de Qt, vraiment. Après cette fonction, à la ligne quatre, nous utilisons la fonction select, pour sélectionner les données dans la table.

 
Sélectionnez
model->setEditStrategy(QSqlTableModel::OnFieldChange);

La fonction dans la ligne ci-dessus définit la stratégie d'édition des valeurs de la base de données à l'une des stratégies variées d'édition de Qt. Mais attention, cela va annuler tout changement en attente.

Avec Qt, nous avons trois stratégies d'édition :

  1. QSqlTableModel::OnFieldChange ;
  2. QSqlTableModel::OnRowChange ;
  3. QSqlTableModel::OnManualSubmit.

Et elles sont très bien expliquées dans la documentation de Qt. Mais je compte donner des exemples plus tard.

Dans la documentation de référence de la classe QSqlTableModel de Qt 4.6, il y a une ligne de la sorte :

 
Sélectionnez
model->removeColumn(0);

Mais je préfère cacher la colonne plutôt que de la retirer parce que, si vous la retirez, lorsque vous allez tenter d'éditer les entrées dans la table par une vue, ça va dire : « QSqlQuery::value: not positioned on a valid record« . Enfin, continuons.

 
Sélectionnez
model->setHeaderData(0, Qt::Horizontal, "ID");
model->setHeaderData(1, Qt::Horizontal, "Name");
model->setHeaderData(2, Qt::Horizontal, "Teacher");

Ces trois lignes vous aident à faire des interfaces plus explicatives par la définition d'un sous-titre. C'est pratique quand vous voulez utiliser une vue, par exemple QTableView.

Maintenant, mettons la table à l'intérieur d'une vue. J'ai choisi QTableView :

 
Sélectionnez
this->tableModel = lsn.lessonsTable();
ui->tableView_lessons->setModel(this->tableModel);
ui->tableView_lessons->setColumnHidden(0, true);

lsn est une classe que j'ai créée qui a la fonction que j'ai écrite plus haut. Comme mentionné précédemment, j'ai préféré cacher la colonne que je ne voulais pas montrer, je l'ai fait dans la troisième ligne.

III. Remerciements

Merci à Thibaut Cuvelier et à Claude Leloup pour leur relecture !

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2011 Developpez.com Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.